Liens sponsorisés
Techniques et supports de voyance
SUPPORTS NON SYMBOLIQUES

Ces méthodes sont très anciennes et très fatigantes que ce soit au niveau psychique ou cérébral. Le fait de se concentrer de façon soutenue sur un point lumineux ou brillant crée un état presque hypnotique chez le voyant. Il faut savoir garder un certain degré de concentration et de maîtrise afin d’avoir des visions et de savoir les interpréter.

Cristallomancie :
La cristallomancie est l’art de pratiquer la voyance en utilisant une boule de cristal. Cette dernière est traditionnellement utilisée par les bohémiens. Pour « capter » ou « lire » il faut de la patience, une profonde concentration et une grande maîtrise de soi. Les visions n’étant pas toujours ce à quoi on s’attend, il faut savoir aussi les interpréter afin de faire le rapport avec des événements futurs possibles.

Pyromancie :
La méthode divinatoire consiste à contempler les flammes d’un bûcher ou d’un feu à l’âtre allumé spécialement pour l’occasion. Tout le monde ne pouvant pas allumé un bûcher à l’extérieur ou ne possédant pas une cheminée chez lui, il est possible d’utiliser une bougie, de préférence blanche et non parfumée. A la suite des visions qui apparaissent au voyant, ce dernier peut établie une prédiction.

Catoptromancie :
Considéré comme une porte entre notre monde matériel et le royaume des esprits, le miroir est utilisé comme support divinatoire depuis bien plus longtemps que la boule de cristal par qui il a été peu a peu détrôné. D’ailleurs, dans le temps, lorsqu’une personne décédait, on couvrait tous les miroirs de sa maison afin que son esprit ne revienne pas la hanter. De tout temps, on a aussi considéré que le miroir était un support de vérité (rappelez vous : « miroir, dis moi qui est la plus belle… » dans Blanche Neige …). Rien d’étonnant donc à ce qu’il soit utilisé en voyance.

Hydromancie :
L’hydromancie est l’art de prédire l’avenir au moyen de l’eau. Il y a différente manière pour pratiquer : observer comment se comportent des objets jetés dans l'eau (ricochets de pierres à sa surface, goutte d’huile tombée dans l’eau …), étudier la couleur et le mouvement de l’eau (mer, rivière, étang …) mais aussi en fixant l’eau. C’est une méthode qui parait simple car elle ne requiert que peu d’éléments mais en interpréter correctement les visions est complexe.

Retour Menu